La chanson de Mathis

Nous sommes là

On vous a dit, Mathis a un souci,
Maman, papa, non tout n’est pas fini,
On va lutter, contre la maladie,
Se relever, effacer tout ce gris.

Bien sur il y a, ces tonnes de questions,
Cette injustice, comme en toile de fond,
Mais il y a, ce que nul nous prendra,
Tout votre amour, qui m’a donné le jour.

Mais nous sommes là, mais nous sommes là,
Mais nous sommes là,… pour vous,
Vous nos enfants, qui comme les autres,
Deviendront grands.

Merci à vous, merci à vous,
Pour cette main,… tendue,
Pour ces instants, qu’on garde en nous,
Qui chassent la pluie, pour le beau temps.

On dit souvent, les gosses sont tous pareils,
Adèle et moi, on aim’rait qu’ce soit vrai,
Nos différences relient nos existences,
Et l’on se doit de garder la confiance.

A toi aussi, j’suis sûr que l’on t’en fait,
De belles misères, viv’ment, que ça s’arrête,
Alors maint’nant, on s’retrouve sur la route,
Avec nos peurs, nos angoisses et nos doutes.

Mais nous sommes là, mais nous sommes là,
Mais nous sommes là,… pour vous,
Vous nos enfants, qui comme les autres,
Deviendront grands.

Merci à vous, merci à vous,
Pour cette main,… tendue,
Pour ces instants, qu’on garde en nous,
Qui chassent la pluie, pour le beau temps.

Mais nous sommes là, mais nous sommes là,
Mais nous sommes là,… pour vous,
Vous nos enfants, qui comme les autres,
Deviendront grands.

Merci à vous, merci à vous,
Pour cette main,… tendue,
Pour qu’un beau jour, Adèle et moi,
Soyons comme vous, tout simplement.